Rapport de bataille : Stormcasts VS Skavens (Chaos)

Publié le par Greg

Petite partie avec Stephane !
Depuis le temps qu’on parle de AoS, il était temps de baptiser ce goût commun dans le sang :)
Chose faite !
 
L'objectif (outre s'amuser) était de tester le warscroll Brotherhood of the greatbolt qui semble très bourrin sur le papier.
 
Avant de commencer, mention spéciale pour la table qui a une sacré gueule !
 
Au niveau de la partie, la difficulité pour le Skaven sera de gérer la mobilité que donnent leurs téléportations aux Stormcasts (et d'encaisser les éclairs).
 
Accord sur les règles :
Les LoS et les mesures se font de socle à socle.
Pas de jet pour la prise d'initiative entre les tours.
 
La mission :
Mission : Dévorés
Mission : Dévorés
Mission : Dévorés
Mission : Dévorés

Mission : Dévorés

Déploiement
 
Skavens :
Positionnement en oignon pour empêcher les TPs trop proches du PRIEST et du commandant, histoire qu'ils aient un peu de temps pour dépecer mon Fulminator.
 
Stormcasts :
Groupés, avec d'un coté la brotherhood protégée par les Liberators, et de l'autre, les Fulminators et le Lord-Celestant sur Dracoth.
Les Retributors en arrière, ils attendent leur TP.
 
Le scénario donne le premier tour aux Stormcasts.
Rapport de bataille : Stormcasts VS Skavens (Chaos)
Rapport de bataille : Stormcasts VS Skavens (Chaos)
Rapport de bataille : Stormcasts VS Skavens (Chaos)
Tour 1
 
Stormcasts :
Avance groupée, avec les dracoths d'un coté, le reste de l'autre.
Les orages ont été peu efficaces, mais les Stormfiends sont bien entamés.
 
Skavens:
Ils campent sur leurs positions, à part un groupe d'infiltrateurs accompagnés d'un assassin qui surgissent à proximité des Dracoths.
Seul l'assassin parvient à charger, et inflige 3 blessures à un Fulminator !
La contre attaque ne parviendra pas à l'achever, il lui reste 1 PV.
 
Tour 1
Tour 1

Tour 1

Tour 2
 
Stormcasts :
Les Stormcasts continuent leur progression.
Les eclairs ont été peu prolifiques, mais suffisants pour achever les stormfiends.
Le Celestant sur Drake se fait buffer par le Castellant et le treeman pour un bonus d'armure à +2 et fonce en avant pour servir d'appât.
 
Les Dracoth se replient et se projettent en avant pour ne pas perdre de temps, et massacrent les skavens infiltrés grace au souffles de leurs montures.
Le Lord Célestant achève l'assassin.
 
Les Skavens vont ils céder et se ruer sur le Drake ?
 
Skavens :
Oui !
Et pas qu'un peu, puisque une fois le Drake attendri par les tirs magiques (8 PVs restants) Archaon en personne le charge, secondé par le Lord Skaven.
Le reste des rats reste immobile (et ne cherche pas à couvrir la perte des stormfieds sur leur flanc).
J'avais prévenu Stephane :
Avec une save à 3+ (relance les 1), +2 aux sauvegardes et peu de rending pour Archaon et le Lord Skaven, il y a de grandes chances pour que le Drake sorte du combat avec plus de PVs qu'au début.
L'appel du sang était trop grand, il ne m'écouta pas.
Ce qui devait arriver arriva : le Drake a fini la phase de combat avec 13 PVs ( 5 PVs de gagnés, j'ai fait de bons jets), et le Lord Skaven en avait perdu 1.
Tour 2
Tour 2
Tour 2

Tour 2

Tour 3
 
Stormcasts :
La brotherhood of the great bolt sort enfin les dents, et Archaon en fait les frais. Ils lui retirent les 15 PVs qui lui restaient.
 
L'assaut Stormcast.
Les conditions sont réunies pour un assaut final.
Les stormfiends ayant été détruits, le flanc des skavens est découvert.
Il est temps d'en profiter et de porter le coup de grace.
Téléportation des Rétributors au fond, proches de Tanquol.
Le Celestant Prime ne pouvant se téléporter aussi près se chargera de la cloche.
 
Les charges furent brutalent et les cibles désignées furent détruite (de justesse).
 
Skavens :
Ne se faisant pas d'illusion sur l'issue de la bataille, les skavens se lancent dans un baroud d'honneur.
Leur magie aurait été dévastatrice (les dégats étaient énormes).... si on n'avait pas oublié de faire les jets d'incantation avant... et si on les avait réussis après coup.
Quand ça veut pas...
A noter la magnifique prestation du Lord Skaven qui réussi à tenir tête au Drake qui devait passer son temps à tourner sur lui-même à la recherche de petit truc qui lui piquait l'arrière-train :)
Tour 3
Tour 3
Tour 3

Tour 3

Conclusions
 
La partie fut sympa car jouée dans une bonne ambiance, mais décevante sur la table.
A sens unique, il n'y a pas eu de vraie "bataille".
 
Stormcasts :
La brotherhood of the great bolt peut être très puissante (voir trop).
Si dans le bouquin de GW les bataillons ne coutent pas de point, je verrais bien un abaissent des dégats à 1 pour un jet de 2 à 4 et D3 pour 5 et 6.
Le Drake est un tank formidable s'il est buffé, mais il fait trop peu de dégats au corps à corps pour être rentable face à du héros.
Il faut l'envoyer contre de la troupaille. Ca tombe bien, c'est le poste qui manquait à mes Stormcasts :)
 
Skavens :
Sur la défensive, ils ne purent pas exprimer leur potentiel.
Pas d'armes à distance, ils ne pouvaient qu'espérer tenir le plus longtemps possible.
Mention spéciale au Lord Skaven qui a bien tenu face au Drake :)
 
On fera plus attention au scénario pour la prochaine partie, ça sera une autre limonade !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vince 03/07/2016 14:31

Sympa comme rapport ! Dommage de pas avoir plus d'info pointues comme les warscrolls bataillon détaillé, quelle unité a été la plus rentable et pourquoi =)

Greg 03/07/2016 14:35

Le seul bataillon etait le Brotherhood of the great bolt (que je ne détaille pas pour ne pas avoir de problème avec GW), qu'on voulait tester.
Difficile de déclarer une unité rentable pour les Skavens, vu qu'ils sont restés passifs à cause de la mission.
Pour les SE, je dirais le Drake, puisqu'il a fait plus que tanker Archaon et le lord Skaven.
Merci pour cette remarque, je détaillerai ces aspects de la bataille la prochaine fois :)

Louis 23/06/2016 12:01

Superbe rapport de bataille qui débriefe parfaitement la raclée que j'ai pris. Tu m'as en effet prévenu pour l'assaut sur le Drake par Archaon, mais je voulais me faire une idée par moi même, ce qui a eu le mérite de bien voir ce que ça donnait. Impressionnant, et instructif. Vivement la suivante;)